Créer l’arborescence de son site

L’arborescence de votre site, ou encore, la façon dont vous organisez et structurez votre contenu sur votre votre site web, est primordiale dans le processus de création. Mettez-vous à la place de vos visiteurs : si vous surfez sur un site et que l’information que vous cherchez est difficile à trouver, il y a fort à parier que vous quittiez ce site au profit d’un concurrent. Pire encore, l’expérience utilisateur vous aura peut-être déçue au point que vous ne reveniez plus sur le site en question !

Dans ce cours, nous verrons comment construire une arborescence efficace en hiérarchisant votre contenu de façon optimale, mais aussi en proposant un parcours client pertinent.

De quoi parle votre site web ?

Avant de commencer, prenez une feuille et un stylo, ou ouvrez un tableur Excel ou une présentation Powerpoint : choisissez le support sur lequel vous êtes le plus à l’aise, et listez l’ensemble des éléments qui seront présents sur votre site web et regroupez-les en catégories ou en sous-catégories.

Arborescence d’un site web

Lors de la création de votre arborescence, n’hésitez pas à vous mettre à la place de la personne qui visitera votre site web : demandez-vous par exemple quel type d’informations vous aimeriez trouver sur votre site.

Aidez-vous également de mots clés. Vous pouvez trouver une liste de mots clés liés à votre activité en utilisant des outils comme SEMRush par exemple, ou encore l’outil de planification de mots clés de Google Ads.

Imaginons par exemple, que vous souhaitiez créer un site pour vendre des vêtements. Les personnes qui visitent votre site s’attendront à ce que vous ayez des catégories “hommes”, “femmes”, “enfants” pour leur permettre une navigation plus fluide. En sous-catégories, il apparaît comme logique de mettre des typologies de vêtements correspondant à chaque catégorie-mère “chemises”, “pulls”, “pantalons”, etc.

La profondeur de vos pages

La profondeur d’une page web est le nombre de clics nécessaires pour passer de la page d’accueil à cette page.

Reprenons notre exemple de site de vente de vêtements. Si je souhaite accéder aux chemises à manches courtes pour hommes, je devrais peut-être suivre le chemin suivant :
Accueil > Hommes > Chemises > Chemises à manches courtes
Ici, la page listant les chemises à manches courtes a une profondeur de niveau 3 car je dois effectuer 3 clics depuis la page d’accueil pour l’atteindre.

Profondeur d’une page web

Il est conseillé de ne pas avoir des pages d’une profondeur supérieure à 4. En effet, plus une page est “profonde”, moins elle sera valorisée par Google dans son analyse SEO.

Le maillage interne

Le maillage interne représente l’ensemble des liens de votre site, qui permettent de passer d’une page à l’autre.

Maillage interne site web

Un maillage interne optimal est un avantage significatif pour l’expérience utilisateur, mais aussi pour les performances de votre site :

Si sur chacune de vos pages, vous proposez 3 ou 4 liens pertinents vers une autre page de votre site, vous permettez à vos visiteurs de trouver de plus en plus de contenus liés à leur recherche sur votre site web. Et ce, sans avoir à repasser par votre page d’accueil ou votre menu déroulant. Leur navigation est beaucoup plus fluide et leur expérience s’en retrouve améliorée.

Vos visiteurs, qui seront satisfait du contenu que vous leur proposez et de la pertinence de ce contenu, passeront plus de temps sur votre site : votre taux de rebond va donc diminuer, et au contraire, le temps passé sur vos pages et le nombre de pages vues sur votre site vont sensiblement augmenter !

Enfin, un maillage interne efficace est un véritable atout pour votre référencement naturel. En effet, les liens pointant vers une page augmentent sa popularité. Hors la popularité d’une page est l’un des trois critères principaux pris en compte par les moteurs de recherche pour la positionner !

L’architecture en SILO

Une méthode pour créer un maillage interne efficace, est de créer une architecture en SILO : il s’agit de lier entre elles les pages d’une thématique commune.

Reprenons l’exemple de notre site de vente de vêtements : il ne serait pas cohérent de proposer à l’internaute qui cherche des chemises pour hommes de se rendre sur la page présentant des chaussures pour femmes ! En revanche, je peux l’encourager à visiter des vestes ou des pantalons.

Les ancres internes

Il s’agit du texte du lien qui servira à la redirection vers une autre page. Evitez les textes trop génériques du type “cliquez ici” ou “via ce lien” ! En effet, Google va utiliser le texte de votre lien pour comprendre de quoi parle votre page. Avoir un texte générique impacterait ainsi négativement votre SEO.

Même quand on se met à la place de la personne qui surfe sur votre site web : n’oubliez pas, le but est de rendre son expérience plus fluide : elle appréciera donc la clarté de vos ancres internes !

approndir la création d’arborescence

Créer sa page d’accueil

La page d’accueil sera l’une des pages les plus visitées de votre site. C’est la page sur laquelle on tombe lorsque l’on tape le nom de votre entreprise dans un moteur de recherche. Et c’est aussi la page où un nouveau visiteur décidera en moins de 10 secondes s’il est au bon endroit ou non.
Vous l’aurez compris : il sera primordial pour vous de la soigner.

Lors de sa conception, vous devez vous rappeler qu’il faut :

  • Bien sélectionner les informations qui doivent y figurer : elle doit donner envie à l’internaute d’en savoir plus sur ce que vous avez à offrir et d’aller parcourir d’autres pages de votre site.
  • Clarifier votre offre : votre internaute doit rapidement comprendre qui vous êtes, ce que vous faites et ce que vous lui proposez.
  • Hiérarchiser votre contenu : les informations les plus importantes doivent se trouver dans les parties où le regard de votre internaute est le plus susceptible d’aller. Il faut également rendre accessibles les outils facilitant la navigation de votre internaute (menu, connexion au compte client, panier, barre de recherche).
  • Être visuellement attractif, en matchant bien évidemment l’identité visuelle que vous avez pris du temps à créer.
  • Optimiser la page selon les critères des moteurs de recherche afin d’améliorer son référencement.

Quel contenu pour votre page d’accueil ?

Votre page d’accueil doit pouvoir convaincre la personne qui vient d’atterrir sur votre site qu’elle se trouve au bon endroit. Vous devez donc indiquer de façon claire votre activité et mettre en avant ce qui vous rend unique et mieux que la concurrence.

Oui, vous avez la possibilité d’adresser le problème de votre visiteur, mais en quoi le ferez-vous mieux que les autres ? Est-ce via un service, une technologie, une approche ou même un tarif ?

Une fois que votre internaute aura compris ce que vous faites, il aura besoin d’être rassuré:

Montrez-lui que votre site n’est pas à l’abandon en partageant vos actualités ou en mettant en avant vos top ventes ou vos articles les plus lus ou commentés.

Montrez-lui que d’autres personnes avant lui vous ont fait confiance et n’ont pas été déçues : partagez des témoignages de précédents clients ou affichez les logos des entreprises qui vous ont fait confiance ! On a parlé de vous dans la presse, sur les réseaux sociaux ou dans un blog ? Mettez-le en avant !

Permettez-lui de vous contacter s’il a encore des doutes ou des freins par rapport à votre offre. Proposez-lui des solutions pour qu’il puisse vous contacter facilement s’il a des questions.

Vous pouvez également lui proposer une offre exceptionnelle et attractive pour le pousser à franchir le pas.

Hiérarchisez vos contenus

Dans votre header, mettez les informations qui seront utiles à l’internaute : Le logo que vous aurez conçu en créant votre identité visuelle, et qui lui permettra de rapidement vous identifier; mettez également en évidence l’accès à son compte utilisateur et à son panier, si bien sûr ce sont des options que vous proposez.

La navigation de l’internaute doit être optimale : Rendez visible le menu que vous avez conçu en travaillant sur l’arborescence de votre site. Pensez également à rajouter une barre de recherche pour lui permettre d’accéder encore plus facilement au contenu qu’il espère trouver sur votre site.

Ne négligez pas votre footer ! C’est un bon moyen pour fournir des informations importantes comme le moyen de vous contacter, vos réseaux sociaux et également vos mentions légales ainsi que votre politique de confidentialité.

La “Heatmap” ou carte de chaleur

Il s’agit d’un outil qui vous permet de clairement mettre en évidence la façon dont se comporte les internautes quand ils sont sur votre site, ce qui attire leur attention.

La Heatmap vous donnera des informations sur :

  • Les zones de votre site qui sont les plus regardées. Cela peut s’avérer très utile pour y placer les éléments les plus importants pour vous, comme une offre exceptionnelle, ou votre atout différenciant par exemple.
  • Les liens qui sont les plus cliqués : attention cela dit à bien coupler cette information avec les données que vous aurez obtenus via Google Analytics ! Cela sera un atout considérable lorsque vous chercherez à optimiser votre contenu.
  • Jusqu’où vos internautes scrollent. A quel point les internautes découvrent-ils les contenus que vous leur proposez ? Ce qui se trouve au-dessus de la ligne de flottaison de votre site (ligne imaginaire en-dessous de laquelle le contenu de votre page n’apparaît pas à l’écran) a t’il suffisamment convaincu votre internaute pour lui donner envie d’en découvrir davantage ?

Pensez au référencement de votre page d’accueil

Voici quelques éléments que vous devrez prendre en considération lorsque vous créerez votre page d’accueil afin d’optimiser son référencement sur les moteurs de recherches :

Intégrez les bons mots clés

Récupérez la liste de mots clés que vous avez utilisé pour concevoir l’arborescence de votre site. Intégrez le mot clé le plus pertinent dans votre balise titre et placez les mots clés les plus recherchés par les internautes dans votre meta description.

Mettez à jour votre page

Une page jamais actualisée est vue par Google comme étant non pertinente. Faites vivre votre page en y mettant vos actualités, de nouvelles offres ou de nouveaux témoignages clients par exemple. Une bonne fréquence de mise à jour de votre page d’accueil est une fois par trimestre.

Attention à l’utilisation de contenus media

N’oubliez pas que Google ne sait pas lire les images ! Une page qui contient beaucoup d’images et peu de texte ne sera pas considérée par le moteur de recherche comme présentant un contenu pertinent.

De plus, un abus de contenu media augmente le temps de chargement de votre page, ce qui nuit considérablement à votre référencement (et vous fait perdre des internautes car plus de la moitié des internautes abandonnent une page qui met plus de 3 secondes à charger !)

Vous pouvez utiliser des outils comme Google Page Speed Insight pour calculer le temps de chargement de votre page !

Approndir la création de page d’accueil