La Coach Digitale

“Je veux me digitaliser”

Aujourd’hui, être présent sur le web est devenu incontournable, et cela s’est intensifié avec le contexte de crise sanitaire. En 2020, 81% des consommateurs effectuent une recherche en ligne avant de faire un achat important, 60% des recherches Google se font via un smartphone et 75% des consommateurs ne vont pas au-delà de la 2ème page d’un moteur de recherche. Seulement, vous êtes face à une problématique de taille : vous n’arrivez pas à être correctement présent sur internet.

Vous avez un projet que vous souhaitez mener à bien, mais vous ne savez pas par où commencer pour se lancer en ligne,
Vous avez lancé votre projet, mais vous rencontrez des difficultés à assurer votre présence en ligne,
Vous avez du mal à transformer les visiteurs de votre site web en clients,
Vous aimeriez gagner en visibilité sur les réseaux sociaux.

Si vous vous reconnaissez dans l’une de ces situations, vous êtes au bon endroit !

la digitalisation, c’est quoi ?

La digitalisation peut englober plusieurs choses. Il peut s’agir de concevoir votre identité visuelle par rapport aux tendances actuelles du marché et de l’adapter à tous vos supports numériques : votre site web, vos réseaux sociaux, votre appli. Quels que soient les supports que votre cible utilise, elle doit être en mesure de vous reconnaître parmi d’autres.

Si vous souhaitez vous lancer sur internet, il est aussi très important de passer du temps à construire une arborescence optimale. Une bonne arborescence – en plus de vous faire gagner des places en référencement naturel, va directement impacter la fidélisation de nouveaux visiteurs et le temps que les internautes vont passer sur votre site.

Vous devez également soigner votre page d’accueil. Cette page a de fortes chances d’être le premier contact entre un nouveau visiteur et votre site. Elle doit lui donner suffisamment d’informations pour le convaincre qu’il est au bon en droit tout en suscitant en lui le besoin d’en savoir plus sur votre offre. Elle doit également rassurer les visiteurs qui ont déjà visité votre site web afin de les convaincre de votre pertinence.

Lors de la création de votre site, vous devez également constamment penser à son référencement. Comme indiqué précédemment, la plupart des consommateurs s’arrêtent aux résultats de la première ou deuxième page d’un moteur de recherche, il est donc crucial d’y être positionné. Votre site doit donc répondre aux exigences des moteurs de recherche en termes de contenu, technique et notoriété.

Enfin, aujourd’hui, on ne peut plus faire l’impasse sur les réseaux sociaux. Plus de la moitié des marques y sont présentes et c’est sur ces plateformes que les consommateurs sont les plus engagés. Mais chaque réseau social est différent et demande une stratégie qui lui est propre. Je ne peux pas m’adresser à ma communauté sur Instagram de la même façon qu’à celle qui me suit sur LinkedIn ou sur Facebook par exemple.

Créer son identité visuelle

L’identité visuelle, c’est la carte d’identité de votre entreprise, les différents éléments graphiques qui permettront à votre cible de vous reconnaître d’un seul coup d’œil : votre logo, les couleurs qui représentent votre marque et même la typographie que vous utilisez !

Votre identité visuelle représente aussi bien votre activité que vos valeurs, mais elle doit aussi être parlante pour la cible que vous cherchez à atteindre !

Dans cet article, nous nous aborderons les 3 éléments qui constituent l’identité visuelle. Une fois que vous aurez compris comment fonctionnent ces éléments, vous pourrez les regrouper pour créer votre charte graphique et surtout les décliner sur vos différents supports papier ou digitaux !

Avant de commencer…

… Un brainstorming s’impose ! Votre identité visuelle est intimement liée à votre projet ! N’oubliez pas qu’elle doit représenter votre marque et vos valeurs. Quel message souhaitez-vous véhiculer ? Comment souhaitez-vous être perçu(e) par votre cible ? Quelle émotion souhaitez-vous susciter chez vos clients ? Il vous faudra répondre à toutes ces questions afin de définir votre identité visuelle.

Nous le verrons par la suite, mais les éléments visuels sont souvent associés à des émotions ou traits de caractère très précis et certaines couleurs par exemple, se prêtent beaucoup plus à certains secteurs d’activité que d’autre !

N’hésitez pas à faire de la veille concurrentielle, mais aussi sur les tendances actuelles afin de nourrir vos idées.

Créer votre logo

Maintenant que vous avez rassemblé et clarifié vos idées, nous pouvons passer à la création de votre logo.

Le logo est l’élément graphique qui va vous représenter. Il permet à vos clients de reconnaître votre marque en quelques secondes et est un élément essentiel au service de la communication et la notoriété de votre entreprise. Il peut être graphique, abstrait ou typographique.

Pour créer votre logo, il est primordial que vous ayez ces points en tête :
1/ Votre logo doit être simple et reconnaissable : ce que vous voulez, c’est qu’il s’imprime facilement dans la mémoire de votre cible.
2/ Vous devez pouvoir décliner votre logo sur l’intégralité de vos supports, qu’ils soient digitaux (site web, réseaux sociaux, newsletter…) ou à imprimer (brochures, goodies, t-shirts…)

Votre logo doit aussi correspondre aux tendances actuelles, mais pas d’inquiétude, il n’est pas rare de voir des entreprises refaire leur logo pour se moderniser. On a pu le voir notamment avec Apple ou Instagram.

Vous pouvez créer votre logo vous-même, même sans avoir de capacités graphiques avec des sites comme canva ou logogenie. Le gros avantage c’est que c’est gratuit ! Ou alors, si vous souhaitez un logo plus professionnel, vous pouvez briefer un ou plusieurs graphistes.

Choisir son code couleur

Les couleurs de votre marque vont permettre de susciter une émotion particulière chez le public que vous souhaitez à atteindre, c’est pourquoi bien les choisir est une étape clé de la création de votre identité visuelle.

Bon à savoir : l’association des couleurs dépend de notre background culturel. Une même couleur peut susciter une émotion différente d’une culture à l’autre. Pensez-y si vous envisagez de toucher des gens dans le monde entier ! Nous aborderons dans cet article la représentation des couleurs pour les cultures occidentales.

Le bleu est souvent associé à la sécurité, la sérénité ou la confiance. On le retrouve souvent dans le secteur de l’informatique, les nouvelles technologies, les voyages ou chez les compagnies d’assurance.

Le blanc est souvent associé à la pureté, la propreté ou la paix. On le retrouve souvent dans le domaine de la mode, la religion ou l’actualité, mais aussi chez les marques de lessive !

Le jaune est souvent associé à la positivité, la chaleur, l’espoir ou la créativité. Il est souvent employé dans les secteurs du tourisme, de la musique, du loisir ou de l’agro-alimentaire.

Le noir est souvent associé au prestige, à la sophistication ou encore à l’intemporalité. On le retrouve souvent dans le luxe ou les domaines artistiques (cinéma ou photographie).

L’orange est souvent associé à l’expérience, l’humour, le plaisir ou la vitalité. Il est souvent employé chez les marques dont le coeur de métier est lié à l’innovation, la communication ou les loisirs.

Le rose est souvent associé à la féminité, la protection, l’intimité ou la légèreté. On le retrouve souvent chez les marques féminines, les parfumeurs, confiseurs ou dans le secteur de l’enfance.

Le rouge est souvent associé à l’amour, la passion, le danger ou la vitesse ! On le retrouve souvent chez les marques de boissons énergisantes, de sport, automobiles, de vin & gastronomie, ou chez les associations.

Le vert est souvent associé au bien-être, à la nature, à l’équilibre. On le retrouve souvent dans les banques, l’environnement, l’éducation ou les marques de découvertes et d’aventures.

Le violet est souvent associé à la royauté, la sagesse, la méditation ou la spiritualité. On le retrouve souvent chez les marques de cosmétiques, le domaine des affaires, les croyances, ou encore l’art et la culture.

Il est souvent conseillé d’avoir 3 couleurs maximum afin de ne pas avoir une identité visuelle trop chargée. Et vous, pour quelle(s) couleur(s) allez-vous opter ?

Choisir sa typographie

La typographie est le troisième élément essentiel à la création de votre identité visuelle.

Il existe aujourd’hui 4 types de typographie :

Les polices Serif (avec empattement), sont les polices les plus agréables et les plus fréquemment utilisées. Elles inspirent le sérieux, la tradition et la respectabilité.
Exemple : Georgia, Playfair Display, Times New Roman

Les polices Sans Serif (sans empattement), sont les polices les plus lisibles sur les écrans. En effet elles ont un design beaucoup plus moderne et donne une impression épurée.
Exemple : Boldoni, Calibri, Helvetica

Les polices Cursives : il s’agit des écritures manuscrites. On les utilise lorsque l’on souhaite exprimer tout ce qui est attrait aux sentiments et à la créativité
Exemple : Dancing Script, Allura, Tangerine

Les polices Fantaisies : comme leur nom l’indique, elles servent à ajouter une touche de fantaisie à vos contenus et permettent d’être visuellement impactant (elles sont intéressantes pour mettre en avant un titre ou une promo ultra attractive).

vidéo récapitulative

Approfondir la création d’identité visuelle